Rechercher
  • Synerforce

Comment améliorer le leadership de ses gestionnaires?



L’amélioration continue est un travail d’équipe. Pour qu’un travail d’équipe soit le plus efficient possible, ça prend un leader. Mais, qu’est-ce qu’un bon leader et comment le devenir ?


« Celui qui est capable de déceler le cap dans un ciel sans visibilité et de communiquer sa confiance à tout son équipage, capable d'en obtenir l'adhésion active et intelligente, capable de faire comprendre à tous combien il est dorénavant nécessaire de relever le défi de l'excellence et de réagir vite, capable d'établir des solidarités actives avec les autres de l'escadrille pour réussir à faire plus à plusieurs : plus d'informations, plus de progrès, plus d'espace. »

— Georges Archier et Hervé Serieyx , Pilotes du troisième type, 1986.


Le gestionnaire possède son autorité par la hiérarchie de l’entreprise, celle-ci est imposée à son équipe. Le leader est reconnu par les membres de son équipe. Il ne naît pas forcément leader. Le leadership se développe avec le temps, la formation et avec l’attitude.


Afin de bien saisir les exigences pour être un bon leader, voyons d’abord la différence entre un dirigeant nuisible et un leader.


Le gestionnaire nuisible et le bon leader

· Le gestionnaire nuisible se concentre sur les problèmes, alors que le leader cherche les solutions.

· Le gestionnaire nuisible croit tout savoir et le leader fait appel aux connaissances de chacun.

· Le gestionnaire nuisible est trop occupé pour aller sur le terrain. Tandis que le leader est présent pour son équipe.

· Le gestionnaire nuisible considère les individus comme des outils et/ou des machines qui peuvent être remplacés. Le leader considère l'importance de chaque membre de l'équipe.

· Le gestionnaire nuisible n’a pas une bonne écoute. Le leader prend le temps d’écouter tout le monde, ce qui améliore le sentiment d'appartenance à l'entreprise.

· Le gestionnaire nuisible est méfiant, il ne fait pas confiance à ses employés. Le leader est confiant que son équipe fait la bonne chose. La confiance qui leur est accordée est perceptible par les employés et les stimulera à faire de leur mieux.

· Le gestionnaire nuisible demande à l’impératif et ne remercie jamais. Le leader guide l’employé sur ses tâches en utilisant des formules de politesse.

· Le gestionnaire nuisible est égocentrique. Le leader va attribuer les succès à l’équipe, en félicitant l’apport de chacun.

· Le gestionnaire nuisible ne délègue pas et ne laisse pas les autres prendre des décisions. Le leader mentionne qu’il a besoin d’aide, demande le support de son équipe et les laisse prendre des décisions.

· Le gestionnaire nuisible est réactif. Le leader est proactif.


Pour développer le leadership chez ses gestionnaires, il est important de les former. Un gestionnaire informé en vaut deux. Nous pouvons accompagner vos gestionnaires pour mesurer leurs comportements, les analyser et les aider à être de meilleur leader dans leur réalité quotidienne.


Voici certains points, que vous pourrez aborder avec vos gestionnaires pour améliorer leur leadership.


Trouver des objectifs motivants

Parce que se fixer un objectif, c’est donner un sens, une direction à suivre. Un objectif réaliste et bien formulé apporte de la motivation.


Être positif

Autant que vous devriez fuir les discussions nuisibles, ouvrez la porte à celles qui apportent de la motivation et de la satisfaction à toute l’équipe.


Avoir confiance et déléguer

Vous découvrirez que les choses peuvent se faire différemment et vous encouragerez la créativité.


Communiquer

L’information doit être partagée. Votre équipe devrait tout savoir des projets pour être pleinement efficiente.


Féliciter et ne pas chercher de coupables

Il faut mettre en valeur les choses qui sont bien faites. La rétroaction positive augmente la motivation et renforce le leadership.


Poser des questions

Écouter les membres de son équipe et faire appel à leurs connaissances. En agissant ainsi un gestionnaire devient un auditeur de sa propre équipe et peut ainsi utiliser les forces de chacun.


Participer à des renforcements d’équipe

Renforcez la chimie du groupe avec des activités qui changent de la routine, par exemple, des événements culturels, des réunions en dehors du bureau, des 5 à 7, etc.


Il est certain qu’en suivant ces quelques conseils, le gestionnaire deviendra une meilleure version de lui-même.


Il nous fera plaisir de vous aider à coacher le gestionnaire vers un leadership managérial et de gestion permettant de mieux mobiliser, orienter son personnel tout en déléguant, planifiant et priorisant plus efficacement.

51 vues

 Adresse. 2415 rue Power Drummondville, QC J2C 6Z5

Tel. 819-818-3845