Rechercher
  • Synerforce

Comment optimiser la tournée de plancher

Mis à jour : janv. 28


Les superviseurs et gestionnaires plancher sont au cœur de la démarche de transformation de l’usine et de l'amélioration de sa performance. Au fil des années, ils se sont vu confier des responsabilités toujours plus nombreuses et complexes dans l'optique d'une prise en charge des enjeux à tous les niveaux possibles. Comment optimiser leur travail au quotidien?


L'objectif des tournées de plancher est d'échanger, motiver, communiquer les attentes, identifier les écarts et déterminer les plans d'action avec les employés. Ces objectifs correspondent aux 6 axes de performances soit : Santé et Sécurité, Qualité, Coût, Délais, Mobilisation des employés et l'Environnement de travail (SQCDME). Les attentes sont ainsi clairement communiquées entre les gestionnaires et les employés.


Pour optimiser la tournée, il faut d’abord connaître la valeur de celle-ci et se questionner sur ce que le superviseur apporte à l’usine. La valeur du superviseur réside dans l’habilitation de son équipe et dans sa capacité à la rendre plus performante dans son travail. Par conséquent, toutes les responsabilités, tâches et enjeux doivent passer par le filtre, « permet-elle au superviseur de rendre son équipe plus performante ».


En engageant des conversations de manière régulière et proactive reliées à la santé-sécurité, à l’environnement, à la qualité du travail, aux coûts, aux délais de production, puis, aux enjeux du personnels (SQCDME), les gestionnaires anticipent et résolvent les problèmes du plancher avant que ceux-ci surviennent ou prennent de l’ampleur et affectent les opérations.


La tournée contient ces trois étapes importantes :

La préparation : Avant la tournée, le gestionnaire fait l’état des lieux de son secteur. Il identifie les indicateurs et des enjeux à surveiller, lors des discussions avec son personnel. Ainsi , il prépare ses interactions avec les employés.


L’exécution: Le gestionnaire est agile et rencontre l’ensemble de ses employés rapidement. Cette étape lui permet d’avoir des discussions efficaces sur les écarts de performance et de connaître de manière concise les enjeux auxquels ils font face . Le superviseur capture les écarts aux standards sur les 6 axes (SQCDME).

Le suivi : À la suite de sa tournée, le superviseur collige les informations pertinentes sous la forme de plans d’action. Il analyse ensuite les enjeux et les écarts aux standard des 6 axes (SQCDME). Il est fortement recommandé que le superviseur implique les employés dans le processus d'amélioration continue dans la découverte et l’exécution du plan d'action. Ces derniers seront ainsi mobilisé dans l'amélioration de leur poste de travail. Il propose ensuite les plans d'action à la direction. C’est par ce suivi rigoureux que le superviseur démontre une grande partie de son leadership et contribue à l’amélioration du travail de son équipe.


Pour améliorer le rendement des superviseurs il est impératif de :


1- Déterminer les éléments qui doivent faire l’objet d’un suivi quotidien avec les employés.

2- Fixer la fréquence optimale des tournées. Trop de supervision est nuisible en plus d’être une dépense.

3- Outiller les gestionnaires pour que ceux-ci puissent prendre en charge les enjeux soulignés lors des tournées.


C’est ainsi que les entreprises maximiseront la valeur de leurs gestionnaires et donc de leurs employés. Par nos analyses et notre connaissance des industries, nous savons que la quantité et la qualité de la supervision proactive des superviseurs est un enjeu freinant la performance des entreprises. Les réunions et les tournées de plancher vous seront extrêmement utiles à condition de ne pas en abuser. De nombreux outils sont également disponibles pour réussir votre supervision active.


Nous sommes à votre disponibilité pour toutes questions. Il nous fera plaisir de vous épauler dans l'amélioration de vos processus.



0 vue

 Adresse. 2415 rue Power Drummondville, QC J2C 6Z5

Tel. 819-818-3845